Voilà 2 ans que je n’ai pas suivi la nuit de la draft. La faute à des impératifs que je n’ai pas fait passer en second, tout simplement parce qu’en raison des attentes, je pensais/sentais que la nuit ne serait pas le spectacle tant attendu par les fans. Mais ce soir, je sens quelque chose dans l’air qui me fait penser, que quelques surprises pourraient mériter le détour. C’est la dernière année qu’autant de franchises auront du cap space… C’est le moment de frapper.

La soirée commence on ne peut plus calmement, alors que tout le beau monde se met en place. Adam Silver annonce le premier pick de la draft. Forcément, pas de surprise, on le sait depuis que les 76ers ont trade up pour obtenir le #1rst pick. La cible est Markelle Fultz, et c’est bien évidemment le joueur qui est appelé sur l’estrade.

Mais vient le second choix. C’est à partir de là, qu’il semble que tout peut se passer ce soir. Pourtant, lorsqu’Adam Silver prend la parole, c’est finalement l’ordre attendu qui est respecté, puisque les Lakers font le choix de Lonzo Ball. Rien de plus à ajouter pour le moment.

ET PUIS… Et puis on est servis, à peine le second choix de draft passé, que les Timberwolves envoient Zach LaVine/Kris Dunn, leur 7eme pick pour Jimmy Butler et le 16eme pick des Bulls ! Un coup de massue de plus sur l’Est, alors que Minnesota paraît déjà effrayant pour l’an prochain.

Mais pas le temps de respirer, les Celtics sont appelés pour leur 3eme choix, et … Nouvelle surprise ! On attendait tous Josh Jackson à Boston, ce sera finalement Jayson Tatum qui rejoindra la maison verte. A ce choix se succède tout de même une rumeur de discussion avec Indiana pour envoyer le joueur.

Petit moment de relâchement alors que Tatum parle de ses derniers jours avant la draft. Peu de sommeil pour lui jusque là, peu pour nous à partir de ce soir.

C’est au tour de Phoenix, les Suns voulaient Josh Jackson, mais pensait devoir se rabattre sur Tatum avec leur 4eme choix. Ainsi, lorsqu’Adam Silver prend le micro, c’est sans surprise que l’ailier est appelé en 4eme position pour atterrir dans l’Arizona.

Transition rapide, c’est désormais au tour des Kings de choisir leur joueur. Sacramento voulait à priori De’Aaron Fox. Mais vont-ils comme souvent drafter où on ne les attend pas ?! Et finalement, c’est bien le meneur qui est appelé. Un choix logique… Et on peut presque parler de surprise puisque ce sont des Kings dont on parle !

Finalement, nous sommes au bout du top 5. On passe désormais au Magic.

Orlando a le 6eme choix de la draft. Difficile de trouver un pick idéal pour eux, tant le roster est bancal. Jonathan Isaac est cependant le choix attendu. Pas vraiment la logique même vu qu’ils ont Aaron Gordon, mais bon. Toujours pas de nouveaux échanges à se mettre sous la dent, on espère tout de même qu’une équipe de l’Est va se renforcer. Finalement, Silver prend la parole, et c’est bien Isaac qui rejoindra la Floride, avec le 6eme choix.

Pour le 7eme choix, les choses deviennent intéressantes. Minnesota a donné la main aux Bulls, qui lancent dont une reconstruction. Malik Monk me semble le choix logique, pour le spacing, et pour combler le départ de Butler également. Mais lorsque Adam Silver annonce le choix des Bulls, le rire m’échappe. Chicago a peut être le pire Front-Office de la ligue, et leur choix est donc Lauri Markkanen. Les surprises commencent à arriver !

Mais pas le temps de respirer, c’est au tour des Knicks. Qui va se faire huer cette année ? Phil Jackson a montré un fort intérêt pour notre français Franck Ntilikina avec le 8eme choix. En pleine rumeur d’échange pour Kristaps Porzingis, il faut garder la tête froide. Et c’est finalement bien le Frenchie qui est sélectionné, et se fait sans surprise vilipendé par la foule New-Yorkaise, mais beaucoup plus chaleureusement que le Letton 2 ans plus tôt.

C’est désormais au tour des Mavericks de se lancer. Avec le 8eme choix, eux aussi semblaient vouloir Ntilikina. Le choix pourrait donc être Dennis Smith Jr. ! La franchise de Mark Cuban joue la sécurité en prenant le meneur, pas de surprise à déclarer là aussi.

On arrive au 10eme choix, détenu par les Kings, tout comme le 5eme. A partir de maintenant, tout devient plus flou. Sacramento veut un ailier, mais aucun Ailier majeur n’est disponible autour de ce choix. C’est là qu’un échange se profile ! Les Portland Trail Blazers récupèrent le 10eme choix. Ils donnent les 15 & 20eme à Sacramento. Difficile de déterminer ce que veulent les Blazers, mais le plus gros talent disponible me semble être Malik Monk. Le choix des Blazers sera finalement Zach Collins. Un Ailier fort capable de défendre. Why not. La déception doit toutefois être au rendez-vous côté fan de Portland.

En 11eme, ce sont les Hornets qui sélectionnent. Renforcés à l’intérieur avec l’arrivée de Dwight Howard il y a quelques jours, ils manquent toujours de spacing. Malik Monk va peut être sortir, selon moi. Et cette fois, j’ai le bon numéro. C’est bien l’arrière qui viendra renforcer Charlotte. Belle équipe pour démarrer une carrière.

12eme pick désormais. Ce sont les Pistons qui sortent d’une saison galère. Pas d’idée sur quelle cible prioriser en l’état. Adam Silver se lance. S’arrête. Recommence. Et c’est finalement Luke Kennard qui vient apporter son tir à 3 pts sur les ailes. Pas choquant lorsqu’on connaît l’importance du 3pts dans les systèmes de Stan Van Gundy.

Le 13eme pick a de la saveur pour moi, je suis fan des Nuggets. J’ai prié pour qu’ils échangent ce pick, mais rien ne s’est passé, comme souvent. Pas vraiment de besoins du côté de Denver. Du coup, tout peut arriver. Et voilà qu’en train de râler… TRADE ! Trey Liles et le 24eme choix du Jazz contre le 13eme choix de Denver. Joli coup pour Denver qui récupère un back up efficace à ce poste. Bienvenu.  Donovan Mitchell rejoint le Jazz.

Vient en 14eme le Heat. Tout est bon à prendre tant que c’est pas un pivot, à priori. Et encore. Pat Riley opte finalement pour Bam Adebayo, après une attente conséquente. Un Ailier Fort rugueux en provenance de Kentucky. Pas un potentiel exploitable à priori.

Nous sommes désormais au dernier choix que je m’apprête à commenter. Le 15eme. Alors qu’on se pose un peu, il semblerait que l’échange de Paul George soit au point mort. Déception. Bref, les Kings vont donc cette fois vraiment choisir. Time is out, Silver annonce la sélection de Justin Jackson. L’arrière deviendra probablement back-up derrière Buddy Hield.

Il est donc temps de vous transmettre les choix. Sans commenter, sinon ce sera illisible. Mais toujours prêt à vous dire qui a été échangé. Vous trouverez ci-dessous les choix, jusqu’à la 30eme position.

16 – Timberwolves – Justin Patton

17 – Bucks – DJ Wilson

Pendant ce temps, les Bulls sembleraient prêts à négocier un Buy-out avec D-Wade qui avait activé son option pour rester une année supplémentaire il y a 2 jours. Mauvais timing dans une reconstruction. Mieux vaut se laisser couper que de lâcher de l’argent pour le futur Hall of Famer.

18 – Pacers – TJ Leaf

19 – Hawks – John Collins

20 – Kings – Harry Giles – Autrefois pressenti comme un top 5 pick, ses blessures ont eu raison de a côte. Un pari raisonné à cette position.

21 – Thunder – Terrance Ferguson

22 – Nets – Jarrett Allen

23 – Raptors – OG Anunoby

24 – Nuggets – Tyler Lidon

25 – Magic – Anzejs Pasecnicks (Les Sixers ont réussi à récupérer le choix Vs futur TDD du second tour 2020)

26 – Trail Blazers – Caleb Swanigan

27 – Lakers – Kyle Kuzma

28 – Jazz – Tony Bradley  (Récupéré aux Lakers en échange des picks 30 & 42)

29 – Spurs – Derrick White

30 – Lakers – Josh Hart