La saison va reprendre ses droits dans peu de temps et une multitude de petits jeux accompagneront les fans de NBA jusqu’au soir du dernier match des futures Finals.

Equipe de rêve, pari sportif, MyGM, les exemples sont nombreux mais il en est un qui a retenu toute mon attention (et mes nerfs) l’année passée : La TTFL du site trashtalk (adresse du site en bas de l’article)

Principe de base :

Tout a l’air si simple lorsqu’on prend le temps de regarder le fonctionnement de la TTFL qu’on se dit que ce sera un petit passe-temps comme un autre pour pimenter les soirées basket. Et puis il y a le 1er « bad pick » et le 1er « top pick », et là c’est l’engrenage classique : calculs sur base de tableaux croisés dynamiques sous Excel, épluchages assidus des fiches de stats des joueurs sur le site de la NBA, harcèlement du compte Twitter de @aballneverlies pour récupérer un précieux conseil sur le pick du soir… Bref je vous décris les délicieux symptômes avant de vous expliquer la maladie en elle-même.

Comme le disait le bon Michel Chevalet :  » Comment ça marche? » Tous les soirs, vous choisissez un joueur qui va prendre part à un match. Le nombre de points que vous gagnerez se fera selon un calcul tout simple : l’addition des points marqués + rebonds + assists + interceptions + contres + tirs réussis + 3pts réussis + lancer réussis, auxquels on retire les balles perdues + les tirs ratés + les 3pts ratés + les lancers ratés, et on a le total qui sera ajouté à votre compte et vous fera monter ou descendre au classement général.

La difficulté dans tout ça c’est que vous ne pouvez prendre le joueur qu’une seule fois tous les 30 jours… Je crois que vous commencez à comprendre. Bien sur les débuts de mois, à l’instar de votre salaire, on crame tout ce qu’on a et arrivé vers la fin des 20 premiers jours, il va falloir commencer à renarder de toute part pour ne pas prendre un joueur « qui peut le faire mais ne le fera peut-être pas ». Parfois aussi vous avez un joueur qui va être mis au repos en dernière minute, après la fermeture des decks (peu de temps avant le 1er match de la soirée) et sans raison apparente, dans une équipe coachée par Doc Rivers par exemple et là c’est le craquage de slip, vous venez de gaspiller un petit Blake Griffin (Non Doc je n’ai toujours pas oublié) qui était parti pour rouler sur les Nets…

L’union fait la force :

Si vous avez « peur » de vous lancer dans le grand bain de sang tout seul, vous pouvez aussi intégrer une équipe. Ainsi avec vos mates, vous pourrez discuter tactique dans le chat interne de la team et pourquoi pas échafauder des plans pour grimper le classement perso et aussi par équipe. Nouveautés cette année : Le classement par région (pas besoin d’en dire plus j’imagine) et les ligues persos (ligues et classements à thème, les fans de Curry, les fans de LeBron, les fans de…raclette… Oui il en faut pour tout le monde)

Les petits plus :

En plus de ce package Danny Aingesque, il y a aussi moyen de gagner des points qui serviront dans la boutique virtuelle. Pas d’argent réel dans ce cas, ici on joue comme des hommes! En effet à certaines stepstone (par exemple lors de votre 5ème best picks de l’année vous aurez 50 points TT$) ou alors pour fêter certains matchs (par exemple prendre Lonzo Ball lors de son premier duel contre Markelle Fultz vous rapportera 100 points TT$) Mais que faire avec cette somme? Pour 600TT$ vous pourrez redébloquer un joueur qui a fait un vieux 0 dans les 30 derniers jours avec obligation de l’utiliser dans les 7 jours qui suivent OU BIEN pour 400TT$ voir les picks du jour de tous les joueurs du TOP 2000 pendant une semaine OU BIEN non je vous laisse la surprise pour les autres possibilités. Dernier point, vous pouvez suivre des joueurs plus spécifiquement (un genre de « mes favoris » sur Google).

Pour vous aider dans votre conquête du monde impitoyable de la TTFL, Trashtalk propose sur sa chaîne Youtube une vidéo hebdomadaire qui sert de guide/rappel de ce qui vient de se passer en TTFL ou ce qui risque de se produire dans la semaine à venir. http://www.youtube.com/trashtalkproduction

Et on gagne quoi?

Aaaah je vois quel genre de personne vous êtes! Eh bien oui pour un jeu gratuit il y a de forts jolis lots à gagner, et ce même si vous prenez le jeu en cours d’année! Il y a bien sur le classement général (le gagnant vient de remporter un accès au league pass d’un an et un maillot de son choix), et il y a des gagnants du mois et de la semaine! Donc vous pouvez débarquer le lundi, braquer la banque et repartir le dimanche suivant avec un prix sous le bras.

Qi Basket en est

Votre site amateur préféré tentera d’ailleurs cette année de rafler la mise du classement par équipe puisque si vous cherchez QIBasket dans les teams, nous y sommes avec peut-être encore des spots à pourvoir. Oui, ça pourrait être vous, oui VOUS!

Il ne peut en rester qu’un

Il y a bien des choses que je pourrais encore vous dire sur la TTFL, comment elle vous fait frénétiquement aller voir les résultats le matin de votre joueur, comment elle vous fait progresser en calcul mental, comment elle vous fait regarder des matchs des Nets en hurlant « Oui mon champion! Oui mon champion! C’est comme ça que je veux te voir! » comment elle vous fait rencontrer des gens pour papoter probabilités, comment elle vous fait simplement apprécier un peu plus votre sport favori… Comment les anecdotes d’un vieux, encapuchonné qui fume la pipe d’un air mystérieux au fond d’une taverne crasseuse… Ah non ça c’est Aragorn dans le Seigneur des Anneaux mais la TTFL c’est bien plus épique que tous ces films en image de synthèse, ici on joue dur et on parle trash.

Pour aller vous inscrire, cliquez sur le lien ci-dessous et choisissez TTFL dans le menu du haut. Good night and good luck

http://www.trashtalk.co