Enfin ! Après des mois sans NBA, son retour se rapproche de plus en plus et aura lieu dans quelques jours, bien qu’elle ait déjà commencé avec la présaison. Mais les choses sérieuses commencent un peu plus tôt que d’habitude, Adam Silver ayant avancé le début de saison au 18 octobre.

En cette présaison, on a le droit aux classiques conclusions hâtives et les différents pronostics se multiplient. L’équipe QiBasket s’est donc penchée sur le sujet et vous propose ses favoris aux différentes récompenses individuelles. Aujourd’hui, nous nous pencherons sur les favoris au titre de MVP, le trophée des superstars, des mastodontes de la ligue.

James Harden

Stats 2016-2017 : 29.1 points, 11.2 passes, 8.1 rebonds, 1.5 interceptions

Après avoir terminé 2ème en 2015 et 2ème en 2017, le Poulidor de la NBA n’a jamais réussi à gravir la première marche malgré des statistiques exceptionnelles. A chaque fois, il est tombé sur un fou furieux qui brillait encore plus que lui (Curry en 2015 et Westbrook en 2017). Dès lors, cette saison, Harden va très certainement vouloir montrer au monde entier qu’il a le niveau pour être MVP, et de loin.

Tout d’abord, avec l’arrivée de Chris Paul, Harden va retrouver son poste naturel d’arrière scoreur-shooteur, ce qui lui permettra de continuer à viser les 30 points de moyenne par match comme l’an passé. Ensuite, si Harden et Paul se partagent les passes décisives, il pourra prétendre à en délivrer plus de 7 à 8 par match, ce qui ferait de lui l’un des meilleurs arrières-passeur de la ligue. S’il reste actif au rebond comme en 2016-2017, le titre de MVP pourra clairement lui être desservi.

Toutefois, la perte de Beverley va le forcer à défendre ne serait-ce qu’un peu plus qu’à l’accoutumé, ce qui pourra le fatiguer et le rendre moins efficace offensivement. L’autre ombre qui pourrait l’empêcher d’obtenir ce titre, c’est Chris Paul. L’ancien leader des Clippers va vouloir aussi montrer qu’il reste un meneur de qualité et cela passe par le scoring et la passe, les deux stats les plus importantes pour Harden. Il faudra donc que Chris Paul comprenne qu’il est désormais un lieutenant ++ et qu’Harden aura énormément de ballons. Mais ne soyons pas naïfs, Harden est l’un voire le meilleur attaquant de cette ligue et rien ne pourra l’empêcher de briller offensivement et d’aligner des stats qui le fera entrer dans la course au MVP 2018.

Kawhi Leonard

Stats 2016-2017 : 25.5 points, 5.8 rebonds, 3.5 passes, 1.8 interceptions

Si parmi les prétendants au titre de MVP cette saison, il y en a bien un qui fera une saison de mammouth sans forcément être sous le feu des projecteurs, c’est bien Kawhi Leonard. Le leader des Spurs est un joueur discret, à l’image de son équipe et du leader historique des Spurs Tim Duncan. Cette discrétion ne l’a pas empêché de terminer 3ème l’an passé derrière Westbrook et Harden et d’être aujourd’hui le joueur le plus complet de la ligue, et même pour certains le meilleur joueur de la ligue, grâce à sa polyvalence en défense et en attaque. C’est justement cette qualité qui fait de lui un joueur unique, digne d’un MVP.

Pour cette saison 2017-2018, Leonard va être dans la lignée de la saison précédente : Le leader incontesté de son équipe, celui qui aura le plus de ballons, et qui sera présent dans tous les aspects du jeu. Seul joueur des Spurs à plus de 20 points l’an passé, il est nécessaire pour lui et pour San Antonio qu’il score beaucoup et donc qu’il prenne beaucoup de ballons, surtout avec l’irrégularité et le niveau décevant de LaMarcus Aldridge.

Le voir dépasser les 26 points cette saison ne serait pas surprenant. De plus, les Spurs vont avoir de la grosse concurrence pour les premières places à l’Ouest cette saison (Warriors, Thunder, Rockets, Wolves). Les Spurs devront alors être concentrés tout au long de la saison et cela passe par un grand Kawhi.

LeBron James

Stats 2016-2017 : 26.1 points, 8.7 passes, 8.6 rebonds, 1.2 interceptions

Présent dans le top 5 sans interruption depuis la saison 2005-2006, Lebron James devrait sans nul doute être, pour la 13ème saison de suite, dans la course au titre de meilleur joueur de la saison régulière. Le quadruple MVP sort d’une saison régulière 2016-2017 phénoménale avec les Cavs. Pour cette nouvelle année, avec l’arrivée de D-Wade, Isaiah Thomas, Derrick Rose et même Jae Crowder, King James va sûrement vouloir régaler ces joueurs de talents, qui aiment tous scorer.

A 33 ans, il est important pour lui de savoir qu’il peut compter sur ses coéquipiers pour se charger du scoring : Avec ces nouvelles recrues, en sus des scoreurs déjà présents comme Kevin Love ou même ce bon vieux J.R Smith, les stats à la marque de Lebron vont surement baisser quelque peu. Toutefois, avec ses qualités à la passe, et la volonté de Tyron Lue de jouer avec Kevin Love et 5 et donc LeBron souvent en 4, ses stats aux rebonds et à la passe devraient rester très élevées.

Mais au-delà des stats, LeBron reste LeBron, le joueur le plus influent sur un terrain, le meilleur joueur du monde, et il sera forcément dans la course au MVP, sans que cela soit une volonté pour lui. En effet, avec déjà 4 titres de MVP, l’envie de King James aujourd’hui c’est de retourner en finales NBA et de vaincre les Warriors de Durant & Curry.

Kevin Durant

Stats 2016-2017 : 25.1 points, 8.3 rebonds, 4.8 passes, 1.6 interceptions

A l’image de Lebron James, Kevin Durant, MVP des finales en titre, fait partie des prétendants logiques au titre de MVP. Malgré des stats en légère baisse depuis qu’il est chez les Warriors, il a réussi à prendre le leadership de cette superteam très rapidement, faisant des Curry et Thompson des lieutenants de luxe. Leader de la meilleure équipe de la ligue, comment ne pas faire du Durant un favori ?

Avec 25 points et 8 rebonds l’an passé, il a joué juste, laissant la balle à ses coéquipiers quand il le fallait. Cette saison, la deuxième avec les Warriors, Durant connait son équipe, est en pleine possession de ses moyens, et va très certainement marcher sur la ligue. Même si ses stats ne seront pas aussi folles que celle d’un Harden, il sera à l’image de LeBron, un patron, un influenceur sur le terrain.

Seul point qui pourra faire sortir Durant de la course au MVP : Une saison dantesque de Chef Curry. Si le meneur des Warriors redevient insolent comme il sait le faire, il peut réaliser une saison de MVP. Il serait donc rare de voir deux joueurs de la même équipe dans le top 5 des MVP de saison régulière. Toutefois, avec les Warriors, tout est possible. Enfin, il ne faut pas sous-estimer la présence de Klay Thompson dans le roster. Durant n’aura pas les mêmes stats au scoring avec ou sans un joueur comme Klay Thompson. Il n’en reste pas moins aujourd’hui que Durant est un joueur exceptionnel, l’un des meilleurs dans ce sport aujourd’hui et le voir remporter un deuxième titre de MVP ne choquerait personne.

Giannis Antetokounmpo

Stats 2016-2017 : 22.9 points, 8.8 rebonds, 5.4 passes, 1.9 contres, 1.6 interceptions

C’est la petite surprise, le pari QI Basket : Giannis Antetokounmpo. Le grec est un monstre physique et il ne serait pas surprenant de le voir dans la course pour le MVP de la saison régulière cette année. Alors oui, on entend déjà certains nous dire « Mais Milwaukee ne va pas finir 3ème, il ne pourra pas être MVP ».

Alors certes, Milwaukee semble être parti pour finir entre la 6ème et la 4ème place, mais l’an passé, OKC a terminé 6ème et cela n’a pas empêché à Westbrook de remporter le trophée. Dès lors, il n’est pas dénué de sens de penser qu’Antetokounmpo puisse intégrer la course au MVP. En effet, le grec fait déjà partie des meilleurs à son poste. Grand, puissant, vif, complet, il possède presque toutes les qualités pour marcher sur la NBA et entrer parmi les cinq meilleurs de la ligue cette saison. Avec la montée en puissance des Bucks et la faiblesse de la conférence Est, Antetokounmpo peut clairement passer un cap cette saison alors qu’il n’a même pas encore 23 ans.

Leader de son équipe dans toutes les statistiques positives l’an dernier, il a réalisé un exploit jamais vu dans l’histoire la ligue, et s’il améliore encore son rendement, alors il y a tout à parier qu’il sera un candidat énorme.

Toutefois, la concurrence est très très rude. Il lui faudra alors de la régularité, un shoot plus fiable et une saison collective de haute qualité s’il souhaite entrer dans le course au MVP.

Outsiders Top 5

Russell Westbrook : Le MVP en titre reste un concurrent sérieux pour le Top 5 cette saison. Il n’alignera peut-être pas une autre saison en triple double mais fera partie des meilleurs meneurs de la ligue. Toutefois, l’arrivée de Paul George et Carmelo Anthony à OKC va logiquement amoindrir ses stats. Il ne serait donc pas choquant de voir Westbrook avec des stats plus humaines et par conséquent ne pas intégrer le top 5. Surtout, il ne faut pas le perdre de vu, il part avec un handicap certain. La ligue aime le changement, et il est difficile de conserver ce trophée.

John Wall : Le meneur des Wizards a toutes les cartes en main pour continuer sur la même lancée qu’en fin de saison dernière. Washington fait partie des grands de l’Est désormais et son leader aura à cœur de montrer qu’il fait bien parti des meneurs meilleurs de l’est et maintenant de la ligue. Si l’équipe fait une grosse saison dès la reprise jusqu’à la fin de l’année, attention à lui.

Kyrie Irving : Le nouveau leader des Boston Celtics est prêt à mener son équipe au sommet de la conférence Est et de faire des Celtics les nouveaux maîtres de la conférence. Libéré de LeBron James et épaulé par Hayward et Al Horford, il peut jouer les outsiders dans cette course au MVP. Une saison à 25 points, 6 passes, 3.5 rebonds, couplé à une première place de l’Est pour les Celtics lui permettrait d’entrer dans le discussion sans trop de soucis.

 

Mentions spéciales : Karl-Anthony Towns, Paul George, Stephen Curry