Le mois de Décembre s’est écoulé, le Père Noël est passé dans les cheminées pour donner des cadeaux aux enfants de ce monde, tandis que les adultes se remettent à peine des repas de fêtes de fin d’années. En NBA, des cadeaux, il y en a eu, mais pas forcément bon signe pour les adversaires de nos deux joueurs du mois de Décembre. Car oui, il est temps de distribuer les lauriers d’un mois palpitant qui aura vu notamment l’édition du Christmas Day 2017 avec cinq matchs qui furent passionnants.

Chaque semaine, la rédaction de QIBasket place les projecteurs en face des meilleurs joueurs hebdomadaires. Rebelote donc chaque mois où on récompense les bulldozers qui écrase la ligue pendant trente jours. LeBron James et James Harden rafleront-ils leur deuxième récompense mensuelle? Un petit nouveau perturbera t-il la hiérarchie? Réponse ci-dessous !

 

Joueur de la semaine de la Conférence Est

LeBron James – Cleveland Cavaliers (9 W – 5 D)

27,5 points, 8,2 rebonds, 10,3 passes, 1,9 interception, 0,8 contre, à 52,4% au tir, 34,6% à trois points, 80,4% aux lancers.

 

Qui d’autres que le King, honnêtement? Cleveland continue d’enchaîner les victoires comme le mois dernier et LeBron James donne évidemment le ton pour ses coéquipiers. Parmi les grands moments du mois du joueur qui a fêté ses 33 ans ce 30 décembre dernier, on peut noter la victoire face à Philadelphie, le 9 décembre après une défaite, la veille, à Indiana, où LeBron James montre l’exemple avec un triple-double (30 points, 13 rebonds, 13 passes) alors que ses coéquipiers étaient exténués après des problèmes de transports. Cette victoire à Philly était le début d’une série de cinq victoires où les Cavaliers n’auront pas mis le genou à terre, à l’image d’un LeBron all-around. Sur ces cinq matchs, LeBron réalise quatre triple-doubles (Philadelphie, Lakers, Utah et Washington), rien que ça. À noter aussi son très bon duel face à Giannis Antetokounmpo le 19 décembre dernier malgré la défaite, qui sera tout de suite corrigée le lendemain face à un Chicago revigoré en ce mois de Décembre. Avec un très joli 27-8-10 sur le mois, avec 9 victoires et un bilan désormais largement dans le positif, LeBron James est le choix de la rédaction pour le deuxième mois consécutif. Troisième de la Conférence Est avec 24 victoires pour 11 défaites, on peut tout de même noter que LeBron reste sur trois défaites de suite pour terminer l’année: le Christmas Day où LeBron ne compila « que » 20 points, 6 rebonds et 6 passes avec un très vilain 7/18 au tir face aux champions en titre, Golden State ; une défaite face à Sacramento, la spéciale évidemment où LeBron aura, là encore, manquait d’adresse au tir (6/17 au tir, 0/2 depuis le parking) même s’il claque un énième triple-double (16 points, 10 rebonds, 14 passes), son septième de la saison ; puis le jour de son 33ème anniversaire où, même si LeBron a été bon, il n’a pas réussi à empêcher la défaite des Cavs sur le parquet du Utah Jazz. Cependant, on le sait bien qu’il ne faut pas longtemps pour le King pour remettre le moteur en marche, et quand ça arrivera, ça va faire très mal.

 

Mentions honorables:

  • Kyrie Irving, excellent mois pour Boston et pour Kyrie Irving qui aura toujours compilé au moins 19 points sur chaque matchs du dernier mois de l’année. Toujours adroit, toujours bon scoreur, Si Boston passe la nouvelle année en tant que leader à l’Est, Kyrie n’y est pas pour rien.
  • DeMar DeRozan, mine de rien, les Raptors sont présents à l’Est entre Boston et Cleveland. DeMar aura préchauffé tout le mois avec notamment une pointe à 45 pions à Philadelphie.
  • Victor Oladipo, en route pour le trophée de MIP !
  • Giannis Antetokounmpo, je répète, le gamin n’a que 23 ans.
  • Nikola Mirotic, on rigole, on rigole, mais mine de rien, depuis le retour de Threekola, les Bulls n’ont perdu que deux matchs, avec plusieurs belles performances de la part du monténégrin.

 

Joueur de la semaine de la Conférence Ouest

Kevin Durant – Golden State Warriors (13 W – 2 D)

27 points, 7,1 rebonds, 5,9 passes, 0,8 interception, 2,5 contres, 47,8% au tir, 35.7% à trois points, 92,6% aux lancers.

 

Douze victoires pour deux défaites, des statistiques complètes, un fort impact sur le jeu… Le mois de Décembre de Kevin Durant est plutôt propre mine de rien. Après une petite blessure fin Novembre, Durantula est revenu en forme, prêt à remettre le pied sur l’accélérateur. Faut dire que Golden State en avait bien besoin en l’absence de Stephen Curry depuis le 06 décembre. Résultat? Déjà offensivement, le numéro 35 est le cinquième meilleur marqueur de la ligue sur le dernier mois (hors Stephen Curry et Devin Booker qui n’ont pas joué assez de matchs) mais c’est surtout défensivement où l’ancien ailier d’Oklahoma City se distingue en se battant comme un loup enragé sur chaque shoot adverse, comme en témoigne les 2,6 contres de moyenne sur le mois, tout simplement le deuxième meilleur contreur sur la période derrière Anthony Davis et ses 2,8 contres de moyenne par match en Décembre. Il s’invite d’ailleurs parmi les meilleurs contreurs de la ligue depuis le début de saison avec les gros de la ligue comme Myles Turner, Rudy Gobert ainsi que Kristaps Porzingis. Sous cette impulsion, Golden State est revenu sur les Rockets au classement de la Conférence Ouest avec 28 victoires et 8 défaites, soit deux victoires de plus que ses poursuivants texans. On pourra dire ce qu’on veut, mais Kevin Durant, ça fait quand même gagner des matchs. Avec le retour de Stephen Curry, ça risque de faire des ravages, mais ça, on commence à en être habitué.

 

Mentions honorables:

  • James Harden, dommage mais les cinq défaites de suite en fin de mois ont joués. Mouillez vous la nuque quand même si vous regardez ses statistiques sur le mois hein.
  • DeMarcus Cousins, discrètement, ce collectionneur de techniques fait un pur début de saison. Son mois de Décembre le montre bien puisque Boogie est en 27-12-5 avec, en prime, quelques interceptions par-ci, quelques contres par-là. Dommage qu’il y ait des défaites bêtes.
  • Anthony Davis, meilleur contreur du mois, il est naturel de rappeler que le mono-sourcil n’a que 24 ans, attention au prime dans quelques années. Dommage qu’il y ait des défaites bêtes.
  • Jimmy Butler, demandez aux fans des Nuggets s’ils ont apprécié que Jimmy Buckets prennent feu en prolongations. Voilà.
  • Russell Westbrook, le MVP en titre assume son statut, pour le plus grand bonheur de tout l’Oklahoma. Vous avez des nouvelles de Thon Maker sinon?

 

La rédaction a tranché, LeBron James et Kevin Durant sont nos joueurs du mois de Décembre 2017! Et vous? Êtes-vous d’accord avec nos choix? N’hésitez pas à donner votre avis et à débattre sur le sujet ! Quant à nous, comme toujours, nous gardons un œil sur la NBA et plus particulièrement sur nos deux joueurs du mois. Au programme de 2018 pour LeBron James, ce sera chargé. Dés le mois de Janvier, le King devra lutter notamment face à Boston (le 4 janvier), à Minnesota (le 9), et pleins d’autres dont le Thunder (le 20), les Spurs (le 24), ainsi que par deux fois les Pistons, les Pacers et le Magic. Du côté de Kevin Durant, pas mal de confrontations avec des équipes de l’Est sont à relevées, notamment contre Boston (le 28) mais aussi les Bucks et les Raptors en back-to-back (le 13 et 14 janvier). Le mois de Janvier des hommes de Steve Kerr, ce sera aussi deux confrontations à ne pas manquer face aux Rockets de James Harden (le 5 et 21) mais aussi contre les Wolves (le 26). Deux calendriers accessibles pour les deux derniers finalistes NBA qui réservent leurs lots de match-pièges. Cependant, la date à entourer en ce mois de Janvier, ce sera évidemment le Martin Luther King Day où les Cavaliers et Warriors s’affronteront pour la seconde fois de la saison après le Christmas Game controversé entre les deux franchises. En attendant, bonne année 2018 à tous !