Le bilan des saisons

Deux salles, deux ambiances. D’un côté Indiana qui perd sa star (par respect pour @Pacers FRA je ne citerai pas son nom) pendant la free agency et qui récupère Victor Oladipo et Domantas Sabonis (entre autres). Alors qu’on les donnait tankeurs avant même que les Suns ne posent un pied sur le parquet, dans un élan collectif et solidaire, ils ont écrasé les préjugés et les arceaux durant 82 matchs pour finir sur un très beau bilan de 48-34 avec un Oladipo libéré délivré qui sera sûrement sacré MIP. Un jeu vif, dynamique, collectif, plaisant à regarder, bref, aux antipodes de ce que les plus grands analystes avaient prévus.

De l’autre, Cleveland, que beaucoup voyaient archi-favori à l’Est avec un 5 orphelin d’Irving mais qui allait récupérer Isaiah Thomas avec une hanche de 20 ans et un banc plein d’expérience… Tout s’est transformé en un véritable cauchemar avec en point d’orgue une trade deadline qui a vu la moitié du roster trouver du taff ailleurs. Des blessés en continu, les Cavs n’ayant été au complet qu’un seul match sur les 82, contre Portland – 1er match de Thomas d’ailleurs. LeBron a été stratosphérique pour maintenir son équipe à bout de bras hors de l’eau, enchaînant un février-mars-avril de fou. Les Cavs auraient même pu prétendre à la 3ème place mais un back-to-back mal placé a vu les Sixers passés devant eux.

Sur l’ensemble des 4 rencontres entre les 2 équipes cette année, Indiana mènent 3-1 mais les 4 matchs ont eu lieu avant le remaniement de l’effectif des Wine and Gold.

Les match-up clés

LeBron James vs Victor Oladipo :

Les 2 franchise player auront sensiblement la même mission sans pour autant être en opposition directe : scorer et faire scorer. Même si la distribution du jeu n’est pas le rôle de Victor, il devra profiter de sa vitesse en drive pour ressortir le ballon sur un coéquipier démarqué et s’assurer que tout le monde soit bien impliqué pour faire grimper le marquoir. Il devra aussi savoir marquer quand son équipe trouvera moins de solutions comme c’est souvent le cas en PO. Lorsque vous possédez un garçon capable de se créer son shoot et de le rentrer, c’est toujours un plus. Oladipo a ses qualités, il faudra qu’elles soient au max pendant au moins 4 matchs. Attention, la défense des Cavs pourrait doubler sur lui comme l’année passée sur « You-know-who » et perturber ses drives en l’orientant sur sa mauvaise main. Il faudra garder la tête froide et ne pas forcer.

De son côté LeBron sera en mode pilotage automatique puisqu’il devra suivre sa partition habituelle de saison régulière : tout faire. On peut résumer le rôle du King comme on veut, au final ce sera encore et toujours scorer-assist-rebond. Si possible, on aimerait voir un peu plus de close-out en défense, histoire de ne pas laisser shooter trop facilement les Pacers. La défense imposée à LeBron – zone flottante pour de l’aide en protection du cercle – le tient forcément un loin des shooteurs, donc si l’équipe adverse se concentre offensivement sur le joueur gardé par Bronbron, attention aux crises de réussite.

Turner/Young vs Love/Nance Jr :

Pas vraiment équilibré et pas vraiment déséquilibré non plus. On n’est pas en face des intérieurs qui en imposent par la taille ou un physique surpuissant, même si Indiana a plus de biceps. Love revient bien en cette fin de saison et s’il met dedans cela créera du spacing et obligatoirement une autoroute pour LeBron dans la raquette. Turner peut aussi shooter mais est loin des standards de Kevin Love. Reste alors la bataille d’énergie pour les rebonds entre Young et Nance Jr (ou Green en fonction de qui start) qui devrait être fun à regarder. Quelques petits posters sont aussi à prévoir avec Nance Jr et Turner.

Les deux paires auront en tous cas un sérieux candidat adverse à stopper : James et Oladipo. Forcés les 2 à devoir se servir de leurs shoots et surtout à alterner entre les 2 sera une clé de la réussite pour les 2 équipes.

A quoi s’attendre ?

Je ne m’attends pas à une adaptation spécifique des Pacers simplement parce que leur effectif a très bien tourné en régulière en jouant vite le contre. De plus, le repli défensif étant ce qu’il est, ils pourront jouer leur jeu sans se poser de question et poursuivre sur la lancée de la régulière. Si LeBron doit en mettre 50 et bien soit ! Mais il faudra un bon Turner/Sabonis pour éteindre au maximum Love, surtout en poste bas où il n’est pas un foudre de guerre. L’année passée, il avait été benché avec Irving lors des 2 matchs à Indiana. Même si cela avait débouché sur 2 défaites, il faudra tenter de reproduire le même schéma.

Les Cavs devront mettre une grosse pression sur Oladipo en doublant en sortie d’écran et effectuer des bonnes rotations sur le pivot qui descend. Concrètement, l’attaque devra se montrer un poil plus collective pour bouger la défense d’Indiana et la défense ne pourra pas laisser des gars comme Bogdanovic prendre feu à 3pts, sous peine de devoir cravacher pour recoller au score. Après la saison qu’ils viennent de passer, les Cavs et leur LeBron à 82 matchs ont tout intérêt à boucler la série et les matchs le plus vite possible, et ne pas donner d’espoir aux Pacers qui pourraient le convertir en run dévastateur.

Pronostic

Cleveland gagne 4-1

Je pense que j’avais déjà fait le même prono l’an passé et je n’étais pas loin du bon score notamment grâce au game 1. Indiana a perdu des joueurs d’expérience et taillés pour les PO. Ceux qui sont arrivés ont été très bons en régulière mais qu’en sera-t-il face à un LBJ tout fâché et des Cavs qui commencent à trouver leurs marques et qui auront envie de se prouver quelque chose ? C’est une autre histoire.

Je pense qu’à l’envie et avec un soir de fête en réussite aux shoots, Indy peut en prendre un à la maison mais le King a un objectif et quand il a quelque chose en tête c’est très compliqué de l’arrêter.

Calendrier :

Dimanche 15 avril @Cleveland 21h30

Mercredi 18 avril @Cleveland 1h00

Vendredi 20 avril @Indiana 1h00

Dimanche 22 avril @Indiana 2h30

Mercredi 25 avril @Cleveland

Vendredi 27 avril @Indiana

Dimanche 29 avril @Cleveland

Bonne série à tous et à toutes !