D’un côté, les Raptors ont connu un premier tour compliqué malgré leur première place. Ecoper des Wizards au premier tour n’avait rien d’une partie de plaisir. Toronto est néanmoins apparu plus solide que les saisons passées et a su triompher des troupes de John Wall sans paniquer. En face, les Cavaliers apparaissent bien moins effrayants que les saisons précédentes. Habitués aux sweeps ou presque au premier tour depuis le retour de LeBron James, ils ont cette fois du arracher leur place au meilleur des 7 matchs face à une surprenant équipe des Pacers.

Le tour précédent

Honneur au premier de conférence, on démarre avec Toronto qui a vécu un duel assez calme contre les Wizards. Calme dans le sens où l’issue des 6 matchs n’a jamais été serrée. Si le score l’était, les 5 dernières minutes dans les quelques matchs accrochés, ont permis de revoir Washington bégayer son basket et permettre aux hommes du grand Nord de s’imposer. Toronto n’a pas cédé de match à la maison et il aura suffi d’attendre que l’équipe de la capitale se manque en croquant à tout va dans le moneytime. Point d’orgue de la série, la fessée du match 2 où les Raptors ont littéralement fait passer Wall et ses potes pour des plots. Victoire 4-2 au final, propre.

Tout l’inverse pour les Cavs qui ont pu compter sur un LeBron venu d’une autre planète, qui tourne à plus de 40pts de moyenne lors des 4 victoires des Cavaliers dans la série. Aucun coéquipier de James n’a mis plus de 20pts dans un seul match de la série. Abandonné de quasi tous face à des Pacers qui n’avaient rien à perdre et driver par leur magnifique saison, il aura fallu un game 7 pour départager les 2 équipes et ainsi éviter la catastrophe du côté de l’Ohio. Malgré tout, les Pacers, de part leur style de jeu, leur physique, faisaient partie des pires matchups pour Cleveland et sans la disparition de certains cadres et la non-compréhension du basket de Tyronn Lue, on aurait pu avoir un score sans doute moins serré. Mais avec des si…

Les match-up clés

Kevin Love vs Jonas Valanciunas :

Alors que j’ai pleuré des larmes de sang pour voir Kevin repartir au poste 4 pendant le tour précédent, et bien ici, il faudrait qu’il joue 5…. Mais UNIQUEMENT pour tirer de loin. Pourquoi ? Simplement pour rendre Valanciunas inutile aux yeux de Casey et enlever une belle épine du pied des Cavs. En plus des classiques Lowry et DeRozan, JV a ses habitudes dans l’Ohio. Donc la solution, c’est l’obliger à défendre au large (chose très compliquée pour lui) sur Love, forçant ainsi Casey a privilégié une paire d’intérieurs plus mobile et donc un poil moins gênante sous l’anneau pour les Cavs. Le but global est aussi pour les copains de LeBron de défendre une équipe qui leur ressemble. J’entends par là sans se retrouver avec un baobab dans la raquette.

Les bancs :

Atroce au 1er tour, le banc de Cleveland devra relever la tête pour tenir la dragée haute à un excellent banc côté Raptors. Même si la jeunesse peut-être un avantage comme un désavantage, Toronto devra pouvoir compter sur son banc pour creuser ou ramener l’écart quand LeBron va se reposer et profiter de ses brèches (si rien ne change aux Cavs) au maximum car la bataille des 5 sera plus compliquée pour les Canadiens.

A quoi s’attendre ?

Les 2 équipes se sont rencontrées 3 fois. 1 fois au Canada avant la trade deadline avec pour résultat une branlée pour les Cavs et 2 fois après dans l’Ohio avec 2 victoires à la clé (dont une que j’ai eu la chance de voir en live). Les matchs de régulières post trade deadline ressemblaient trait pour trait à ce qu’on a eu l’habitude de voir depuis des années entre les 2 franchises.

J’ai l’impression que tous les joueurs connaissent la partition et je m’attends à une série un peu poussive. Pourtant, vu la série que Cleveland vient de faire, Toronto aurait tout intérêt à démarrer fort puisque les temps de repos seront plus longs pour les game 3 et 4. Il est bien évident que si l’effectif global des Cavs ne scorent pas plus, il sera compliqué de demander à LeBron de refaire 4 matchs dingues.

Néanmoins, c’est un véritable opposition de style que l’on pourrait voir lors de ce tour. D’un côté, les Cavaliers n’ont jamais semblé aussi centré autour de LeBron James. Malgré le retour de George Hill, jamais Cleveland n’a paru aussi dépendant de son franchise player pour créer offensivement. Opposé à une équipe rugueuse, Cleveland a montré ses limites en attaques, peinant à emballer les matchs. Si la défense de Toronto est bonne, il n’y aura pas non plus chez les canadiens de joueurs capables de limiter le King. En revanche, cette équipe de Toronto a réalisé un tournant offensif cette saison, pratiquant un basket collectif qui implique tout le monde. S’ils arrivent à bénéficier de l’apport du banc, le  but pour eux sera de faire la différence en attaque. Avec un duo Lowry-DeRozan enfin prêts à impliquer leurs coéquipiers, cela devrait être la physionomie de la série… En espérant que cette fois, les leaders offensifs des Raptors ne paniquent pas face au tour de force de James.

En effet, à l’instar d’Oladipo au tour précédent, DeMar devrait recevoir une pression maximale sur lui. Vu qu’il ne peut pas compter sur un shoot à 3pts aussi efficace que celui de Dipo, il faudra prévoir des solutions de passes proches de lui et faciles d’accès.

A moins de voir les coachs sortir des lapins du chapeau, je ne suis pas sur qu’on puisse avoir beaucoup de surprises, en espérant me tromper bien entendu.

Pronostic

Cleveland gagne 4-2

Là où les Pacers étaient problématiques pour plein de raisons pour les Cavaliers, je pense que Toronto est la matchup qui correspond le plus à ce que les Cavs aiment. Tout le monde se connait bien. On sait où appuyer pour faire mal à l’adversaire et à ce petit jeu-là, les Raptors ont moins de possibilité que les hommes de l’Ohio.

Même si la Air Canada Centre est une place forte de la NBA, comme souvent, l’avantage du terrain ne tient qu’à un match. Cleveland devra donc bien se placer et frapper dur au moment opportun. Un peu comme ce que Toronto a fait au tour précédent.

Calendrier :

Mercredi 2 mai @Toronto 2h00

Jeudi 3 mai (Nuit de jeui à vendredi) @Toronto 00h00

Dimanche 6 mai @Cleveland 2h30

Mercredi 8 mai @Cleveland 2h30

Jeudi 10 mai @Toronto

Samedi 12 mai @Cleveland

Dimanche ou lundi 13 ou 14 mai @Toronto

Bonne série à tous et à toutes !