« Toute ma vie j’ai connu des hauts et des bas, que ce soit dans ma jeune carrière ou dans ma vie privée, mais je n’abandonne jamais. Si j’en suis là aujourd’hui, c’est parce que j’ai cette mentalité de ne jamais rien lâcher. » Difficile de faire plus clair de la part de Kris Dunn lorsqu’il évoque son parcours, son état d’esprit et comment surmonter une première année pro difficile sur le plan statistique.

Mais Kris en a vu d’autres. A 23 ans, ce n’est pas une saison Rookie compliquée qui va lui faire baisser les bras, pas après ce qu’il a déjà vécu. Quand on a eu l’enfance qu’il a connu, on relativise plus facilement une saison manquée en Basket. Dés l’âge de 9 ans Kris récoltait un peu d’argent en défiant des adolescents dans des un contre un sur les Playgrounds d’Alexandria en Virginie, histoire de pouvoir payer à manger à lui et son frère John pendant que leur mère, Pia, enchaînait les aller-retours en prison pour vols divers. Leur père, qui vit à plus de 550km de la dans le Connecticut, est à leur recherche depuis que leur mère s’est enfuie avec eux plus de 8 ans auparavant.

Lors d’un de ses nombreux passages en cellule, Pia décide de contacter leur père, qui retrouve John et Kris quand ce dernier à 10 ans et en obtient aisément la garde. « Il a vécu tellement de choses difficiles, mais c’est un battant, c’est ce que j’aime chez lui, même si je ne pensais pas voir ça un jour quand je l’ai récupéré quand il avait 10 ans. » racontait John Seldon, le père, lorsque son fils était présenté à la presse de Chicago il y a quelques jours devant 9 membres de sa famille. Pas sa mère, décédée l’an dernier, ce qui ajoute encore plus à la complexité de sa saison Rookie même s’il cherche à en tirer du positif : « Bien sur je n’étais pas content de ma première année à Minnesota, mais je me suis toujours dis que ça pouvait être pire. Le soutien de ma famille a été important et maintenant que je suis à Chicago, c’est comme être drafté une nouvelle fois. Les Bulls veulent démarrer un nouveau cycle en développant des jeunes et c’est excitant de faire parti de ce projet. »

Si Zach LaVine reste le joueur le plus côté parmi les joueurs récupérés par les Bulls dans le trade de Butler, Kris Dunn reste un élément essentiel de l’échange, un joueur sans lequel l’accord n’aurait pas été conclu. Les dirigeants des Bulls étaient déjà très excités à propos de Dunn lors de la Draft 2016 et un deal avec les Wolves, qui l’ont choisi avec le Pick 5, était pratiquement bouclé avant de finalement être abandonné. Et malgré une saison Rookie difficile sous les ordres de Tom Thibodeau (3.8pts à 37.7% aux tirs et 28.8% à 3pts, 2.4asts en 17.1mins), Gar/Pax et Hoiberg voient toujours en lui un élément clé du futur de l’équipe, après de nombreux échecs au poste de meneur la saison dernière (Michael Carter-Williams et Cameron Payne en tête). Dunn assure néanmoins avoir beaucoup appris au contact de Thibs : « Il m’a dit dés le début de la saison qu’il était dur avec ses Rookies et que même si j’étais un Pick 5 il ne comptait pas me faire jouer beaucoup et que je devais accepter ça. Mais à côté de ça il m’a appris à être un pro et prendre mes responsabilités. Il m’a aussi parlé de Jimmy Butler, qui a encore moins joué que moi pendant son année Rookie. »

Jimmy Butler, un autre joueur au profil défensif à son arrivée en NBA, a en effet connu une saison Rookie compliquée sous les ordres de Thibs, ne jouant que 8.5 mins en 42 matchs lors d’une saison raccourcie à 66 rencontres à cause du LockOut de 2011. De quoi donner de l’espoir à Dunn et aux dirigeants des Bulls, qui pourraient faire de leur recrue le titulaire à la mène, surtout si Rondo n’est pas conservé comme cela semble de plus en plus probable. Dunn semble avoir les épaules pour supporter ça et faire le boulot : « Je suis à la salle tout les jours pour bosser dur et m’assurer que je n’aurais pas une autre année difficile comme l’an dernier. Je vais apporter mon intensité défensive, je suis fier de ma défense et je suis un vrai chien, je ne lâche rien. »

Après tout, il en a vu d’autres …

Article par Mr_ChicagoBulls