A l’instar de la ligue qui choisit les meilleurs joueurs de chaque semaine, QiBasket décerne aussi ses trophées hebdomadairement, dans le but de mettre en avant les meilleurs joueurs chaque semaine, évidemment, mais aussi de comparer avec les choix de la NBA et de débattre avec vous. Alors qui, selon la rédaction de QiBasket, mérite des éloges pour la semaine qui vient de se terminer ? Évidemment, plusieurs critères sont à prendre en compte dans l’élection du meilleur joueur de la semaine:

  • les votes de la rédaction
  • les performances statistiques durant la semaine en question
  • le bilan de la franchise durant la semaine en question
  • le nombre de match durant la semaine
  • les adversaires durant cette semaine

Il est évident qu’on ne peut pas mettre tout le monde. Déjà, il n’y a qu’un seul spot pour chaque conférence, mais aussi parce qu’on cherche à avoir un certain équilibre entre les différents critères pour avoir une chance d’être nommé. Enchaîner les grosses performances c’est bien, mais avec la victoire c’est préférable, naturellement.

 

Joueur de la semaine de la Conférence Est

Victor Oladipo – Indiana Pacers (4 W – 0 D)

30,7 points, 7 rebonds, 4,2 passes, 1,7 interception, 0,7 contre à 51,2% au tir, 47,5% à trois points et 69% aux lancers.

 

Ça roule plutôt fort pour Oladipo ces temps-ci. Outre le fait qu’à Indianapolis, ça roule plutôt fort de base, c’est surtout la progression fulgurante de l’ancien joueur du Magic et du Thunder qui va à toute allure. Candidat clairement installé dans la course au trophée de Most Improved Player, on ne s’attendait pas à ce Vic’ Oladipo tourne à du 30-7-4 toute une semaine, et ce n’est pas la première fois qu’il fait le coup en plus. Si son match face aux Knicks fut plutôt moyen, le reste de la semaine est de la qualité d’un All-Star, et largement. Quatre matchs, quatre victoires dont une contre les Cavaliers où Oladipo se distingue en plantant des gros shoots dans le quatrième quart-temps, permettant ainsi aux Pacers de briser la streak d’invincibilité de Cleveland, mais aussi d’autres gros tirs clutchs que ce soit contre les Bulls où Oladipo, en transition, n’hésite pas à lancer un missile à trois points qui fait mouche, où contre les Nuggets où Vic’ amorcera la remontée en étant agressif à tel point qu’il finira à 47 points, son record en carrière, après prolongations. On l’avait déjà vu contre les Spurs, Vicky sait se montrer tranchant en fin de match, mais au niveau de la lecture du jeu, il a fait énormément de progrès. S’imposant comme étant un des meilleurs arrières de la Conférence Est et en plein essor, Oladipo est, pour l’instant, bien parti pour se faire une place parmi les étoilés en février, et il faudra se méfier des Pacers s’il continue comme ça car c’est une équipe qui pourrait être embêtante à jouer, surtout avec le fighting spirit qu’elle a. Tant mieux pour le numéro 2 de la Draft 2013 qui, de retour sur ses terres d’Indiana – où il a fait son cursus universitaire – il excelle.

 

Mentions honorables:

  • LeBron James, une galère de transport à Indiana en sortie de défaite? Pas de quoi affoler le King qui remet les Cavaliers sur les rails tranquillement avec un triple-double.
  • Giannis Antetokounmpo, une défaite aussi pour le Greak Freak. Mais sinon, les Bucks ont tout gagnés et se sont remis bien au chaud dans la Eastern Conference.
  • Kyrie Irving, les Celtics sont toujours installés sur le trône de la Conference Est et Kyrie est toujours aussi bon. Tout va bien au TD Garden.

 

Joueur de la semaine de la Conférence Ouest

James Harden – Houston Rockets (2 W – 0 D)

38,5 points, 6,5 rebonds, 3 passes, 2 interceptions à 50% au tir, 42,1% à trois points, 91,3% aux lancers.

 

Alors oui, il n’y avait que deux matchs la semaine dernière, mais, pas le choix, il est trop fort. Deux rencontres, deux victoires et pas les plus aisées à prendre. Tout d’abord Utah qui était sur une bonne dynamique et à nouveau doté de Rudy Gobert dans la raquette. Cependant, ça ne pose pas de problème pour James Harden et ses Rockets qui réussissent à l’emporter à Salt Lake City. Le tarif de James Harden? Un petit 29 points, 5 rebonds et 3 assists, bien suffisant pour disposer du Jazz. C’est surtout le deuxième match de la semaine où James Harden montrera qu’il est le patron dans la Conférence Ouest. Les Rockets se déplacent à Portland au Moda Center. Portland n’est pas mauvais en ce début de saison, mais les Trail Blazers étaient déjà à trois défaites de suite avant de recevoir les texans. Damian Lillard et C.J McCollum ont bien à cœur de remporter ce match et pendant trois quarts-temps, ça se voit. Portland bouscule les Rockets et mène 98-84 à douze minutes du terme de la rencontre, soit de 14 points tout simplement. Cependant, James Harden a autant de tours dans son sac que de poils sur sa barbe. Le meilleur marqueur de la ligue va tout simplement renverser la ville de Portland, si ce n’est l’État de l’Oregon en entier. Avec 16 points marqués dans l’ultime quart-temps et un 40-19 infligé en général sur ces douze dernières minutes, les Rockets remportent ce match 124 à 117 en grande partie grâce à leur franchise player. Parce que oui, ce n’est pas moins de 48 pions inscrits pour le barbu, accompagné de 8 rebonds et de 3 interceptions, et à 55% au tir, 57% de loin et 85% aux lancers, s’il vous plaît. Voilà voilà. Preuve, une nouvelle fois, que James Harden écrase la ligue, prenant ainsi une longueur d’avance sur le titre de MVP. Les Rockets sont dans un bon rythme, avec dix victoires de suite à l’heure actuelle. Tout va bien au Texas, donc.

 

Mentions honorables: 

  • Kevin Durant, plutôt sympa la semaine de Durantula, ce qui nous permet de rappeler qu’à Golden State tout va bien, même si Stephen Curry est au repos.
  • Jrue Holiday, deux matchs à 34 pions, ça se souligne. Deux défaites sur la semaine aussi ça se souligne…

 

Victor Oladipo et James Harden sont les deux joueurs de la semaine choisis par la rédaction de QIBasket, êtes vous d’accord avec ce choix? N’hésitez pas à réagir et à donner votre avis. Nous, on continue de garder un oeil sur la NBA et notamment sur nos joueurs de la semaine. Victor Oladipo aura du pain sur la planche avec la réception du Thunder ce jeudi et surtout la réception des Pistons ce samedi. Du côte de James Harden et des Rockets, la semaine sera chargée aussi même si la franchise reste à la maison. En point d’orgue un back-to-back délicat à domicile avec un duel face aux Spurs d’un Kawhi Leonard peut-être sur le retour avant d’affronter, le lendemain, les Bucks de Giannis Antetokounmpo.