Ca y est, le marronnier annuel sera bientôt de sortie : le board of governors va se réunir pour se pencher sur d’éventuelles retouches à apporter au produit de divertissement qu’est la NBA. Car oui, ne nous leurrons pas, business is business. La NBA n’a strictement aucun intérêt à favoriser les barbelés et les matchs qui se finissent à 68-54.

La NBA n’a jamais hésité à changer les règles du jeu pour favoriser telle ou telle orientation : arrivée de la ligne à 3 points, interdiction des antennes sur le porteur de balle, horloge des 24 secondes, sans compter toutes les règles associées à un joueur en particulier (généralement un défenseur) : la Bruce Bowen rule, la Reggie Miller rule, etc.

Que faudrait-il donc faire pour rendre notre ligue adorée meilleure ?

Plusieurs idées reviennent avec insistance. Je passe sur celles qui concernent la loterie et/ou la méthode d’attribution des choix de draft car elles mériteraient un article entier ainsi que sur celles qui concernent une hypothétique abolition des conférences, car, autant être direct, je la trouve complètement inutile.

J’ai donc cherché parmi les observateurs les différentes propositions qui ont pu être faites. Certaines ne se réaliseront évidemment jamais mais méritent d’être supposées, d’autres sont plus orientées « fun », etc. Libre à vous, chers lecteurs, de faire votre marché parmi toutes ces idées.

  • Ajouter des équipes européennes

Cette proposition est clairement farfelue en plus d’être complètement chimérique. Rien qu’au niveau des déplacements, c’est une gageure sans nom.

Pourtant, il serait intéressant de se demander ce que cela pourrait donner dans une dimension parallèle où les distances n’existent plus.

Il semble assez évident aux yeux de tous que très rares sont les écuries européennes qui pourraient prétendre tenir la dragée haute aux américains. 4 équipes au final: le Fener, le Real, le CSKA et l’Olympiakos.

Même en admettant que les 4 aient une académie de jeu bien supérieure à leurs homologues US (ce qui est encore largement à démontrer..), la différence de niveau athlétique et entre les skillsets est vraiment beaucoup trop importante. Au final, peu importe avec quelles règles se joueraient ces affrontements, sur la durée d’une saison régulière, on voit assez mal une de ces 4 équipes dépasser les 15-20 victoires…

  • Ajouter une ligne à 4 points et augmenter la taille du terrain

Nous y voilà. La lubie dont beaucoup rêvent aujourd’hui. Une ligne à 4 points et un terrain encore plus grand.

Cette idée peut paraître extrêmement fun dans l’esprit: Des tirs rentrés à des distances folles, des fins de match encore plus crispées, des orgies de points tous les soirs, bref. L’idée ne manque pas d’attrait à première vue.

La ligne à 3 pts était déjà une révolution en son temps. Son effet sur le long terme a été énorme mais il aura fallu l’avènement de l’ère des stats avancées pour qu’elle démontre tout son potentiel.

Ajouter une ligne à 4 points engendrerait un bouleversement certes moindre mais néanmoins conséquent.

Rappelez vous : avec l’ajout de la ligne à 3 pts, il suffit d’être à 40% à cette distance pour être à 0,6 point par possession. Avec une ligne à 4 points, il suffirait d’être à 30% d’adresse pour avoir la même efficacité.

Autant dire que le risque d’averse de parpaings est grand.

De plus, où fixer la ligne ? 10m ? Le milieu du terrain ?

Qu’importe au final, seuls les joueurs ayant une portée de tir suffisante pourraient prendre ces tirs, soit.. une petite vingtaine de joueurs maximum. Autant dire qu’au final, l’intérêt est limité. Cela n’aboutirait qu’à favoriser ceux qui dominent déjà par le tir très longue distance.

Là où cela serait préjudiciable pour le spectacle, c’est qu’il faudrait agrandir le terrain. Cela favoriserait donc aussi les joueurs très attirés par le cercle. Or on se plaint déjà du côté portes ouvertes de la saison régulière NBA. Donner encore plus d’espace aux attaquants, étirer encore plus les défenses ne ferait qu’accentuer cette tendance. On y perdrait donc doublement en spectacle.

Difficile dans ces conditions d’en conclure autre chose que cette réforme ne tient pas vraiment la route et serait surtout nuisible à la NBA.

  • Utiliser la règle universitaire pour les lancers francs

Partie assez personnelle puisque je faisais partie de ceux qui ont été atterrés par l’épisode du changement de règle pour éviter le « Hack a ».

Alors oui, c’est moche de voir un grand baobab aller 30 fois sur la ligne pour n’en mettre que 6, mais s’il ne les met pas.. bah c’est son problème en fait. Et celui du coach. Si ce dernier n’est pas content, il n’a qu’à le bencher. Exploiter une faiblesse de l’adversaire grâce à une règle du jeu existe dans plein d’autres sports et pas grand monde ne s’en plaint.

J’invite ceux qui diront que cela nuit au spectacle à réfléchir : qu’est-ce qui est le plus nuisible : le fait qu’un basketteur pro ne sache pas tourner à un malheureux 60% sur la ligne ou une règle qui sanctionne des fautes répétées par l’octroi de lancers francs automatiques ?

Dans d’autres sports, sous prétexte que l’adversaire est nul en mêlée il faudrait ne prendre que les touches pour ne pas nuire au « spectacle » ?

Sous prétexte que l’adversaire ne sait pas quoi faire de la possession et a une attaque stérile il faudrait alors défendre mollement pour la laisser déployer son soit-disant football total ?

Certainement pas.

En ce sens, je suis pour sanctionner encore plus durement ceux qui ne savent pas mettre de malheureux lancers. Une faute qui accorde des lancers = 1 lancer. S’il est réussi, le tireur a le droit d’en tenter un 2e. S’il est raté, les deux équipes peuvent aller au rebond.

Cela réduirait le temps passé sur la ligne par match tout en obligeant les joueurs à être performants sur la ligne. De plus, cela permettrait d’encourager à nouveau une défense un peu plus rugueuse puisque le défenseur serait moins pénalisé en cas de faute.

  • Modifier le All-Star Game

Alors là.. toutes les idées les plus farfelues sont possibles: concours de 1v1, petit tournoi de 3c3, jouer contre des fans ou des anciens joueurs on peut quasiment tout imaginer.

Personnellement, j’aimerais bien voir un jour un tournoi de 1 contre 1 pour voir Irving et Harden laisser tout le monde pour mort et tenter de faire jouer les grands contre les petits.

Sur le match en lui-même, le mode de sélection actuel est intéressant mais en finir définitivement avec les conférences là dessus semble la meilleure chose à faire: les fans veulent voir les meilleurs joueurs de la ligue. Le client étant roi, pourquoi ne pas lui donner ce qu’il souhaite ?

  • Allonger la saison pour anéantir les back to back

Ceci est un impératif bien plus qu’une simple nécessité.

Les back to back sont extrêmement dangereux pour la santé des joueurs. Ce point n’est aucunement discuté. De plus, dans 90% des cas, ça donne un match disons le franchement naze et un spectacle difficilement regardable. Pour mettre fin à cela, il suffirait de supprimer la présaison qui disons le, ne sert strictement à rien et d’utiliser le temps qui lui est alloué pour allonger la saison et ainsi éliminer ce fléau.

  • Avoir (enfin) un arbitrage de qualité

Bon.. oui, clairement, c’est pisser dans un violon que de réclamer cela. Et je suis poli. Mais sait-on jamais, si les américains retrouvent un peu de lucidité et/ou de respect pour le jeu.. (Long soupir)

Soyons clairs: l’arbitrage NBA sera TOUJOURS complètement aberrant sur un plan purement sportif.

Les superstars seront TOUJOURS avantagées par les arbitres, ils auront TOUJOURS leurs lancers même quand on les effleure, etc.

Malgré tout, certaines choses peuvent clairement être améliorées:

Arrêter de donner des lancers à un joueur qui balance ses bras partout quand il perd le contrôle de sa course vers le panier. En finir avec cette catastrophe que sont les fautes derrière la ligne à 3 points où parfois le tireur s’affale littéralement sur le défenseur.

Mais surtout, rétablir une bonne fois pour toutes la règle du marcher.

Personnellement, j’estime que s’il est stupide de faire du zèle avec cette règle (un joueur qui va dunker tout seul en contre-attaque et qui fait 4 pas, clairement je m’en moque, d’autant que derrière le dunk fait plaisir aux enfants), il faudrait l’appliquer pour de vrai, parce que bien souvent cela dénature complètement le jeu.

Du classique triple pas de LeBron James au stepback de James Harden en passant par le ridicule de Russell Westbrook qui remonte le terrain en marchant, on ne compte plus les cas où outre le fait que ce soit vraiment gênant, cela accorde un avantage excessif à l’attaquant.

De la même manière, je pense que beaucoup de petites retouches permettraient de rendre l’arbitrage à la fois plus simple et plus fluide tout en rééquilibrant la balance entre attaquants et défenseurs sans sacrifier l’impératif de la santé des joueurs, notamment réautoriser les antennes sur le porteur de balle, accorder comme en Europe la possibilité de nettoyer le cercle, etc.

Voilà, c’est tout pour ce premier épisode, n’hésitez pas à donnez vos avis pour de prochains articles sur des sujets analogues !